vendredi 7 juillet 2017

Avion



Seul. Vide. Encore une fois. Mais plus que jamais.

Je ne sais pas si c'est le coup de trop, je ne sais pas si c'est un coup plus fort que d'habitude. Mais c'est un coup bien plus douloureux. Je ne sais pas ce que je dois faire, je ne sais pas comment me gérer, je sais pas. Je sais pas comment je vais. Enfin si, je vais mal, mais je sais pas non plus combien je vais. J'essaye de le dire, pour voir si je suis triste mais stable, si je m'améliore ou si je coule. Si on me demande combien je vais, j'ai envie de répondre avion.

On m'a demandé si je n'étais pas amoureux de l'idée d'être amoureux. Si. C'est certain. Je le sais, je l'ai compris il y a quelques temps. C'est certainement pour ça que je rebondis aussi vite. Mais là... Là c'est différent.

J'étais pas stable, il est arrivé, m'a tout fait oublier, comme une remise à zéro. Une nouvelle chance, un nouveau départ. Du positif, enfin. Et après m'avoir remis à zéro, quand il aurait du m'aider à me reconstruire, il est parti. Je ne sais plus rien. Je ne sais plus tout ce qu'il y avait avant. Je ne sais pas vers quoi je vais ni même vers où j'aimerais aller. Je suis un CD vierge (sans jeu de mot). J'ai oublié qui j'étais et ce qu'étais ma vie avant, et c'est mieux comme ça. Mais je ne sais plus rien. Je suis un nouveau né à qui il fallait apprendre à bien faire. Mais finalement je suis un nouveau né abandonné qui va devoir s'éduquer seul. Et ça donne jamais rien de beau.

C'est brouillon, mais de toute façon, je pense qu'il faudra plus qu'un article.

J'ai peur des semaines à venir. J'espère. Toujours. Et j'ai mal. Très mal. Pour une fois j'en chie. Et plus j'en chie, plus je me dis que j'ai perdu gros. Et alors là ça fait encore plus mal.

"Est ce que pour une dernière fois
Tu pourrais me prendre dans tes bras 
Me dire que tout va bien
Que tout ira
Raconte moi des histoires
Sers nous à boire
On fera ce que tu voudras 
Mais reste là"