jeudi 1 avril 2010

efizofh

Un verre vide. Une moto jaune suivie d'une voiture rouge. Michelin -20%. Un cailloux. Une porte. Marcher seul dans le vent. Écouter la musique. Pleurer. 14.5/20. Un clavier azerty. Un câlin & un bisou. Un truc qui sert a rien. De l'eau. Non. Un cochon. Un gomme. Attirant. Pourrir. Énormément. Oréo. x².
C'est du n'importe quoi. Comme ma vie. Des bouts collées les uns aux autre anarchiquement. Des Legos. C'est ça! Un enfant a construit un château de legos, un château ne ressemblant à rien forcément, ce château s'est effondré Il s'est brisée. Il est tomber par bloc au milieu d'un plat de haricot surgelés. On a salé. Et voilà ma vie est prête.
Je ne comprend pas. Je ne comprend pas comment on peut vivre. Ni comment on peut mourir. Rester allongé enterré, pour l'éternité... Imaginez - vous et explique - moi je ne sais pas. Moi je comprend pas. Trop d'incompréhensions. Comment peut il y avoir autant d'espace, de galaxies etc. On est déjà minuscule sur la Terre. Imaginez cet univers immense. Y penser oui. Mais l'Imaginer, avec un grand I. Qu'est-ce qui nous pousse à agir ? Pourquoi ça ? Pourquoi lui et pas elle ? Pourquoi elle est pas lui ? Pourquoi A et pas B ? Il y trop de question ?
Comment vivre en pensant que c'est la seule et unique fois que l'on fait les choses ? J'écris régulièrement. Mais cette phrase que je suis en train de taper, elle est unique je ne l'écrirait plus jamais.
Juste quelques instants.
Il suffit d'un tout petit moment. Mais là je m'éloigne d'un sujet qui reste très flou; Je ne sais pas ce que raconte cet article. Vous me le dirais peut être.
Je vous laisse je vais danser
Moi