dimanche 24 avril 2011

Pensées

On pourrait croire que mon long silence implique une amélioration. Il indique juste un manque de temps. Rien n'a changé. Rien ne change. Qui peut dire que quelque chose changera ?
Je réfléchis, je pense. J'essaie de comprendre ce que l'on doit au monde, ce qu'il attends de nous. Ce que l'Homme à fait. Pourquoi il l'a fait. Je réfléchis à ce que je veux à ce que je n'aurais pas. Je pense aux choses sur lesquelles je ne pourrais jamais revenir. C'est les erreurs qui nous font avancer, mais si les erreurs nous coûtent plus que ce qu'elles nous apprennent ? Comment doit - on réagir ? Comment survivre ?
Comment vivre avec le regret dans lequel je me noie aujourd'hui ? Mais idées sont floues, j'ai légèrement bu. Mais pas assez pour oublier. Rebondir ? Sur quoi ? Vers où ?
Doit - on risquer de se tuer pour enfin vivre ? Je veux que l'on m'enterre avec mes regrets, pour qu'ils se nourrissent de mon âme pour l'éternité. Tout ceci est à double sens mais n'en a aucun.