jeudi 18 août 2011

Hello darkness

Salut toi.
Je t'avais presque oublié. Non évidement, je me souvenais de toi, comme je le ferais à vie, mais j'avais oublie l'effet que tu me faisait. Et là, ben ... ça pique. J'ai peur. Je crains la rentrée. Mais il me tarde tout autant.
A bientôt je t'aime.