mercredi 18 juillet 2012

En attendant



La nuit dernière j'ai rêvé. Je marchais dans le campus en souriant, écouteurs sur les oreilles, ordinateur en badoulière et sac de sport sur le dos. Je glissais mon bras sous la couette et faisait courir ma main sur ton torse. Je ne sais pas qui tu étais,mais nous étions bien.
Je ne sais pas si c'était prémonitoire, mais je l'espère. Je ne sais si ça sera différent de ça, mais je le sens. La vraie question est lequel de ces deux cas sera le plus difficile à gérer ? Seul le temps nous le dira, en attendant, je ne peux que prier, écouter de la musique et garder mes mains dans mes poches..