lundi 14 février 2011

C'est qui ce putain de Valentin ?

Cette journée restera certainement dans ma tête comme la pire de mes Saint Valentin. Et pourtant tu étais là. Tu étais là, mais tu n'étais pas avec moi. Tu étais dans ma tête et dans mon coeur. Mais je n'était même pas dans tes yeux, tu ne me voyais pas quand mes yeux se consumaient à ta vue, ni même quand ton odeur faisait couler mes larmes alors que ton rire résonnait dans mes oreilles.
Je t'aurais offert des roses, un poème, un cadeau hors de prix, mon coeur, la lune ou même ma vie si seulement tu m'aimais. Mais ce n'ai pas le cas. Je laisserais donc tous ces présents pourrir au fond de mon armoire sans jamais les donner à personne, car ils ne sont tous qu'à toi. Pour toujours. Et même sans ton amour.
En t'aimant plus que jamais je vous laisse,
Moi