vendredi 10 juin 2011

See you next year, you'll miss me.

Vacances. Une année disons partagée. Je l'aurais qualifiée de bonne il y a encore quelques semaines, mais elles se conclut sur de nombreux points négatifs qui font penser la balance. Ou est passé cette année Qu'en restera - t - il dans 10 ans, ou même juste l'année prochaine ? Tout ceci sera - t - il oublié ? Ne restera - t - il rien des choses difficilement construites cette année ? J'en ai bien peur malheureusement...
Un petit pincement au coeur pour les gens que je ne verrais pas de ces deux mois, des gens dont je n'aurais signe de vie et qui m'auront oublié jusqu'à ce qu'ils me revoient en septembre et à qui je penserais tous les jours, tous les soirs. Je retire, c'est un gros pincement au coeur ce soir... Je me fais sensible, ça en deviendrait presque dangereux... Bref. Tu m'oublieras certainement, mais je ne pense pas cesser de t'aimer et de penser à toi. Tu me manques déjà. Et je me sens de plus en plus seul.
Je ne crois pas avoir la force d'écrire davantage. Ce que je sais, c'est que ce soir j'ai envie de t'avoir avec moi plus que jamais.
Moi