jeudi 2 juillet 2009

Tomber de haut

J'ai trouver quelqu'un a qui parler. Il est trop cool et je pense que je vais lui donner l'adresse de mon blog ! Vous serrez donc seulement 5 a lire mon jardin secret. Il l'a amplement mérité après tout ce qu'il a fait pour moi, même s'il y a encore du boulot...
Je l'ai rencontrait par l'intermédiaire de l'une d'entre vous. On a parler sur MSN et je ne sais pas pourquoi lui, mais je lui ai tout raconté... Je vous passe les détails pour faire court... Donc je lui ai dit ce qu'il y avait en priorité, il m'a donné des conseils, ses avis ... Et après on a parler d'autres choses qui me pourrissent la vie. Même s'il y a encore du boulot il ne se rend certainement pas compte de tout ce qu'il a fait pour moi.
En temps normal,je m'était habitué à tout encaisser en essayant de le moins de choses possible, le moins de sentiments pour ne pas souffrir ( exemple: grave dispute avec un / une super ami(e) : pas une seule larme ). Or après notre conversation, je croyais que tout aller changer. Je suis retomber en enfance pendant un jour. C'était magnifique ! J'étais un enfant qui découvre les joies de la vie en ignorant les peines et les malheurs. Or cet univers s'est effondré car je me suis rendu compte que ce n'est pas juste en parlant que tout s'arrange. Tout s'est effondrer, or là, je n'y était pas du tout préparer. Maintenant je me sens peut être même encore plus mal qu'avant.
Pour vous monter que j'étais vraiment heureux, je vais vous donner un exemple : mercredi je suis sorti avec des pots et il y avait avec nous deux filles avec qui je me suis engueulé vraiment très méchamment il y a deux ans, on ne se parlait plus, je ne les supporte pas, rien que de les voir m'exaspère. Or j'ai passé l'après midi avec elle, j'ai rigolé avec elle, je leur ai tout pardonné, alors qu'elles ne le mérité pas. Mais tout était si beau si magique que j'ai tout laisser m'échapper.
Tout s'est effondrer sans que je ne puisse rien y faire. Sentiment d'impuissance. J'espère que je m'en remettrais vite, que ce monde va se recréer mais pour toujours cette fois. Et cette fois je ne foncerais pas tête baissée, je resterais sur mes garde. Sauf que cela faisait tellement longtemps que j'attendais ce monde que dès qu'il a montrer le bout de son nez j'y ai sauté dedans. J'ai du le chatouiller en lui sautant dans les narines et il a éternue. La chute est très dure.
J'ai tout dis comme je le pensait, avec les mêmes métaphores que dans ma tête. Je dirais bien que si vous n'êtes pas content je vous emmerde mais je n'oserais jamais (encore une fois...) (S'ASSUMER BORDEL !) (Mais non ...).
J'espère surtout continuer à lui parler. J'espère (même si j'ai un peu peur qu'il ne va pas me lâcher. Rires (premiers depuis le début de cet article, avant je pleurais... ). Merci aussi a M de me l'avoir présenté.
En espérant pouvoir lui parler bientôt,
Moi