mercredi 22 septembre 2010

Il y a des jours où l'on devrait dormir.

Il y a des jours comme ça où tu te dis "enfin". Enfin tout va changer. Enfin
j'ouvre les yeux. Enfin mes tourments vont cesser. Enfin je vais y voir
plus clair. Enfin je vais profiter, 1 an et demie de vécu à fond
sur trois c'est déjà pas mal. Enfin. Enfin. Mais les jours
qui suivent toutes les choses que vous pensiez
enterrées sortent de terre et vous battent
jusqu'à nous mettre à genoux, en sang et
en proie à une souffrance inexprimable..
Alors vous devez vous reconstruire.
Mais seul et sans savoir où ni
comment trouver du
soutient autant
se raccrocher
lors d'une
chute
infernales
à une paroi
lisse. Sans rien atour
de nous pour ralentirnotre
chute, l'arrêter, et nous faire
remonter, il n'y à rien d'autre à faire
qu'à sombrer. Tout au fond. S'il existe seulement.