dimanche 25 novembre 2012

Tic, tac. Tic, tac. Tic…




Ce matin, j’ai eu droit aux quelques secondes d’innocence et de bonheur que l’on ressent lorsqu’on ouvre les  yeux, et que tout ce qui nous entoure, tout ce qui perturbe notre état d’esprit, tout ce qui nous rends triste, tout ce qui nous angoisse, ne nous est pas encore tombé dessus. Quelques secondes. Je rêve de dormir, pour pouvoir me réveiller à nouveau.