lundi 25 novembre 2013

Au centre de la multipolarité.


J'aurais des milliards de choses à dire en cette soirée déjà bien avancée. Des bonnes choses et d'autres moins. Mais il y a tellement que je voudrais partagé que mes doigts ne tapent pas assez cités pour suivre le fil de mes idées.
Cela fait quelques heures que je réfléchis aux mots que je vais mettre dans cet article. J'ai pensé à un saut à l'élastique, j'ai pensé à une chanson, j'ai pensé à un dialogue entre mes mois, j'ai pensé à du sarcasme. Mais au final rien de cela ne sort. Une fois de plus je n'arrive pas a retranscrire ce que je ressens ni ce que je pense et je dois avouer que ça m'énerve. J'ai des questions, des doutes, des choses à dire, à hurler peut être même. Mais rien ne vient. Et tout ça bout en moi.  On verra. Il paraît que c'est ce que je dois me dire. 
Moi. 

"Il faut environ 90 secondes au cerveau
pour décider s'il va aimer ou non une personne"
Et c'est à peu près le temps qu'il m'a fallut.